Très Bonne Année 2018 à tous les journalistes digitaux | Journalism.design

Très Bonne Année 2018

Temps de lecture: 1 min

Un petit mot en ce début janvier pour vous souhaiter une très belle année 2018, pleine de beaux projets, d’innovation et de succès.
Pour Journalism.design, les mois qui vont suivre seront l’occasion de développer “Wires & Lights in a Box“, le podcast qui va voir ailleurs ce qui se fait d’innovant dans le journalisme pour en parler ici. Au menu, UX design et captologie, éthique et écosystème digital, intelligence artificielle, VR/AR et encore bien d’autres sujets qui – je l’espère – vous passionnerons comme ils me passionnent. N’hésitez pas à me suggérer vos histoires, vos envies, vos idées de sujet ou les professionnels que vous souhaiteriez voir interviewés pendant l’année.
Ce site m’accompagne également dans une aventure entamée en décembre dernier, mon cursus en Executive Master management des médias et du numérique à Sciences Po. Au fil des mois je livrerai ici l’état d’avancement de mon projet de thèse professionelle, les questions qui m’agitent, les hypothèses auxquelles je tente de répondre, les lectures intéressantes et encore bien d’autres choses. Je dévoilerai dans quelque temps le sujet exact sur lequel je travaillerai, n’hésitez pas à me contacter s’il vous intéresse et que vous souhaitez en discuter.
N’hésitez pas donc, à vous abonner au fil RSS de ce site pour recevoir les dernières infos et publications .

Author avatar
Gerald Holubowicz
http://geraldholubowi.cz
Ancien photojournaliste et web-documentariste primé, je travaille désormais comme chef de produit spécialisé en innovation éditoriale. J’ai notamment collaboré avec le journal Libération, les éditions Condé Nast, le pure player Spicee et le Groupe les Échos/le Parisien. À travers mon site journalism. design, j’écris sur le futur des médias et étudie l’impact des réalités synthétiques — notamment les deepfakes — sur la fabrique de l’information. Après 10 ans d’interventions régulières auprès des principales écoles de journalisme reconnues, j’interviens désormais à l’École de Journalisme et au Centre des Médias de Sciences Po à Paris.