〉〉〉

Coronavirus et médias : à grands périls, grandes responsabilités.

Coronavirus et médias: À écouter, une discussion simple sur les mesures qu’il serait souhaitable de voir prises pas la presse écrite en ligne en ce début de crise du coronavirus avec Denis Verloes et Cyrille Frank.

Les premiers jours de confinement – en pleine épidémie de coronavirus – m’a conduit à participer à une discussion impromptue et très stimulante avec les amis Denis Verloes (Chef de projet / Ecran Mobile) et Cyrille Frank (ESJPRO) sur les premières réactions éditoriales de la presse en ligne. La discussion s’est très vite orienté vers l’accessibilité des contenus (abonnés/libre), la notion de service d’intérêt général porté par la presse, les choix business qui motivent les choix éditoriaux et produit.

Cette discussion a débouché sur d’autres projets que Denis porte sur le discord #journocord que je vous engage vivement à suivre.

 

L’irruption du Coronavirus dans nos vies s’accompagne de nombreuses réflexions, quand on travaille dans l’univers des médias. 

Le virus provoque une instabilité perpétuelle  de l’information accessible par les moteurs de recherche. Les résultats obtenus oscillent entre comptage macabre et obsolescence à court terme, qui induisent une problématique de la pertinence de l’information dans un monde d’actu snackée via réseaux sociaux et moteurs de recherche. Le risque est de  rassurer exagérément le public, ou au contraire , perdu avec des demandes très pratiques, il risque de trouver que les médias en font trop ou mal.

 Le virus épidémique et sa rapidité de propagation démontrent aussi la difficulté, pour les groupes de presse d’arriver à conjuguer leurs efforts numériques,  en vue de produire, ensemble un contenu informatif à réelle valeur de service public. 

Dans ce podcast, et à brûle pourpoint, nous nous sommes piqués d’imaginer, en ces temps difficiles pour l’information, quelques pistes que les médias pourraient ou devraient arriver à coordonner pour remplir leur rôle de catalyseurs de bons gestes, de prophylaxies efficaces, de pourvoyeurs d’infos utiles, à jour,  tout en gagnant de la confiance auprès de ses lecteurs. 

En 30 minutes environ, nous nous sommes penchés sur ce qui, pour nous, devraient être quelques pistes de bonnes pratiques en vue d’une « union sacrée des médias pour aider à faire reculer l’épidémie » (ouais on était un peu ambitieux pour une première version de ce podcast à trois voix enregistré dans les conditions d’une conversation entre potes).

Avec Gérald Holubowicz (Libération / innovation éditoriale,produit ) . Cyrille Frank (ESJPRO) et moi même Denis Verloes (Chef de projet / Ecran Mobile)

Les musiques du générique sont de l’indispensable Eric Kwiatkowski. 

Bonne écoute, et n’hésitez pas à nous soutenir en mettant des étoiles, des pouces, des likes, si vous avez aimé. 

Author avatar
Gerald Holubowicz
http://geraldholubowi.cz
Ancien photojournaliste et web-documentariste passé chef de produit spécialisé en innovation éditoriale, j'étudie l'impact des médias synthétiques (deepfakes) sur la fabrique d'une culture visuelle numérique. Après 10 ans d'interventions régulières auprès de différentes écoles de journalisme (EMI, CFJ/CFPJ, INA, Sciences Po Grenoble), j'interviens désormais à l'École de Journalisme et au Centre des Médias de Sciences Po Paris.