Temps de lecture: 4 minute(s)

Logo synthetic media journalism.design

Découvrez les deepfakes.

Les deepfakes sont vus comme une menace depuis leur découvertes par le grand public fin 2017. Menace pour la démocratie, le vivre ensemble, l'économie. Pour mieux comprendre le phénomène, je vous invite à découvrir ce travail de synthèse publié début 2019.

Logo synthetic media journalism.design

Découvrez les deepfakes.

Les deepfakes sont vus comme une menace depuis leur découvertes par le grand public fin 2017. Menace pour la démocratie, le vivre ensemble, l'économie. Pour mieux comprendre le phénomène, je vous invite à découvrir ce travail de synthèse publié début 2019.

Les deepfakes sont là. Ces vidéos ou pistes audio hyper-truquées, générés par des réseaux de neurones artificiels, se diffusent sur internet et dans l'industrie audiovisuelle et posent de nombreuses questions. Ces pages sont le reflet de mes recherches sur l'impact des deepfakes dans ses dimensions, techniques, légales, sociales, économiques, artistiques et philosophiques.

Présentation.

Les deepfakes suscitent depuis 2017 de nombreuses réactions que ce soit du côté des professionnels de l’information que des juristes, des activistes ou des politiques. Ces médias modifiés par le biais de réseaux neuronaux artificiels et d’algorithmes très avancés  présentent de nombreux défis. Ils interrogent sur notre façon de voir le monde et de croire ce qui nous en est rapporté. Ils troublent notre vision du réel, questionnent les faits et l’information, notre rapport à l’image, au son, à nos sens, perturbent petit-à-petit notre perception des corps, de leur représentation numérique et bouleversent le rapport à notre image. Les hypertrucages — terme français qui désigne les médias synthétiques — nous demandent d’envisager sous un nouveau jour la circulation des médias, leur authentification et les moyens que nous allons mettre en œuvre pour éduquer les population et réguler l’usage et les flux de contenus modifiés.

L’actualité des deepfakes s’amplifie à mesure que le terme s’instille dans l’espace public. L’objectif ici est donc d’aborder ce phénomène nouveau dans toutes ses dimensions, techniques, légales, économiques, philosophiques. J’ai entamé ce travail de recherche sur les médias synthétiques en janvier 2018 d’abord pour moi, puis plus sérieusement, aujourd’hui je le partage.

Les deepfakes sont là. Ces vidéos ou pistes audio hyper-truquées, générés par des réseaux de neurones artificiels, se diffusent sur internet et dans l'industrie audiovisuelle et posent de nombreuses questions. Ces pages sont le reflet de mes recherches sur l'impact des deepfakes dans ses dimensions, techniques, légales, sociales, économiques, artistiques et philosophiques.

Présentation.

Les deepfakes suscitent depuis 2017 de nombreuses réactions que ce soit du côté des professionnels de l’information que des juristes, des activistes ou des politiques. Ces médias modifiés par le biais de réseaux neuronaux artificiels et d’algorithmes très avancés  présentent de nombreux défis. Ils interrogent sur notre façon de voir le monde et de croire ce qui nous en est rapporté. Ils troublent notre vision du réel, questionnent les faits et l’information, notre rapport à l’image, au son, à nos sens, perturbent petit-à-petit notre perception des corps, de leur représentation numérique et bouleversent le rapport à notre image. Les hypertrucages — terme français qui désigne les médias synthétiques — nous demandent d’envisager sous un nouveau jour la circulation des médias, leur authentification et les moyens que nous allons mettre en œuvre pour éduquer les population et réguler l’usage et les flux de contenus modifiés.

L’actualité des deepfakes s’amplifie à mesure que le terme s’instille dans l’espace public. L’objectif ici est donc d’aborder ce phénomène nouveau dans toutes ses dimensions, techniques, légales, économiques, philosophiques. J’ai entamé ce travail de recherche sur les médias synthétiques en janvier 2018 d’abord pour moi, puis plus sérieusement, aujourd’hui je le partage.

Stories.

Comment les deepfakes réécrivent Star Wars en ramenant les morts à la vie ?

Introduction aux deepfakes.

Découvrez la génèse des deepfakes, les signatures à connaitre et l'impact des hypertrucages dans ce longform en épisodes.

Derniers.posts

Posté par Gerald Holubowicz
22/12/2019

Le cas Haziq Abdullah Abdul Aziz, un deepfake politique?

 Le cas Haziq Abdullah Abdul Aziz défraie la chronique en malaisie et constitue l'une des premières suspicion d'un usage de deepfake en politique.  Retour (bref) sur cette affaire et partage de resources.

Lire la suite
Posté par Gerald Holubowicz
19/10/2019

Jim Meskimen, imitateur américain, s'empare des deepfakes

Quand Jim Meskimen et Sham00k s'allient pour fabriquer un deepfake, le résultat débouche sur 2 minutes d'imitations uniques.

Lire la suite
Le visage de l'actrice britannique Daisy Ridley utilisé pour un deepfake pornographique | © journalism.design
Posté par Gerald Holubowicz
08/10/2019

Deep-porns : une nouvelle menace pour les femmes

Les deep-porns se multiplient et constituent désormais une menace pour les femmes, connues ou inconnues. Deeptrace, société de cybersécurité basée à Amsterdam, publie en ligne son nouveau rapport sur l’état des Deepfakes.

Lire la suite
Posté par Gerald Holubowicz
25/05/2019

Le Samsung AI center simplifie les deepfakes

Les chercheurs du Samsung AI center de Moscou ont publié une récente étude détaillant un moyen encore plus simple pour créer des deepfakes.

Lire la suite
Posté par Gerald Holubowicz
23/05/2019

Salvador Dali, plus vrai que nature

Le Dali Museum de Saint Petersburg en Floride a décidé de faire revivre le maitre de la peinture surréaliste, Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech. 

Lire la suite
Posté par Gerald Holubowicz
21/05/2019

Le rapport Barnes-Barraclough contre les deepfakes

Rapport Barnes-Barraclough: Deepfakes, quelles sont les réponses juridiques à apporter ? Première lecture.

Lire la suite