Les archives de Fake News et Fact Checking

Les “Fake News” qu’on peut aussi appeler “Informations Toxiques” donnent désormais le ton dans les rédactions. La première génération de Fake news a déclenché l’ire des médias, des institutions politiques et des citoyens. C’est à l’occasion des élections présidentielles américaines que leur influence s’est affirmée, notamment grace à l’action des réseaux sociaux. Premier sur le banc des accusés, Facebook. Le réseau social de Mark Zuckerberg est pointé du doigt dans de nombreux cas depuis janvier 2017 et les affaires ne cessent de se succéder. La seconde génération de Fake news, les “Deepfakes” n’ont pas encore eu d’application concrètes dans le champ politique ou économique. En revanche les premières applications dans la sphère privée ont déjà provoqué un certain nombre de dégats.