À Propos

La mission de journalism.design

EN BREF

Journalism.design, un coin des Internets pour penser un journalisme "digital native", éthique et innovant et partager des expériences.
Journalism.design, un coin des Internets pour penser un journalisme "digital native", éthique et innovant et partager des expériences.

CONSTAT

Commençons par affirmer que LE JOURNALISME N'EST PAS EN DIFFICULTÉ. Il traverse une période où les opportunités sont multiples. Le numérique ouvre des perspectives nouvelles et propose de nouveaux formats. Le digital apporte la mobilité et la prolonge dans le geste pour faciliter l'accès aux contenus. Le public a désormais accès à la plus grande source d'informations de toute son histoire et participe enfin à la discussion globale. L'information circule en un éclair de seconde à travers le monde et peut atteindre n'importe qui à la surface du globe.

En réalité, la crise que nous connaissons touche surtout l'édition. Les journaux eux-même. Les rédactions et leur cohorte de journalistes appréhendent mal le changement. Ils s'adaptent difficilement aux nouveaux usages du public et peinent à reconnaitre certaines innovations comme des facteurs positifs de changements. Les journalistes doivent faire évoluer leurs pratiques et prendre conscience de leur nouveau rôle dans la chaine d'information. Ils doivent embrasser les techniques émergentes sans rien renier de leur passé. L'enjeu consiste à combiner l'héritage du passé à la modernité des pratiques. 
Commençons par affirmer que LE JOURNALISME N'EST PAS EN DIFFICULTÉ. Il traverse une période où les opportunités sont multiples. Le numérique ouvre des perspectives nouvelles et propose de nouveaux formats. Le digital apporte la mobilité et la prolonge dans le geste pour faciliter l'accès aux contenus. Le public a désormais accès à la plus grande source d'informations de toute son histoire et participe enfin à la discussion globale. L'information circule en un éclair de seconde à travers le monde et peut atteindre n'importe qui à la surface du globe.

En réalité, la crise que nous connaissons touche surtout l'édition. Les journaux eux-même. Les rédactions et leur cohorte de journalistes appréhendent mal le changement. Ils s'adaptent difficilement aux nouveaux usages du public et peinent à reconnaitre certaines innovations comme des facteurs positifs de changements. Les journalistes doivent faire évoluer leurs pratiques et prendre conscience de leur nouveau rôle dans la chaine d'information. Ils doivent embrasser les techniques émergentes sans rien renier de leur passé. L'enjeu consiste à combiner l'héritage du passé à la modernité des pratiques. 

Mission

Combiner les méthodes de design et les fondamentaux du journalisme pour faire émerger les nouvelles pratiques du journalisme digital. 
Combiner les méthodes de design et les fondamentaux du journalisme pour faire émerger les nouvelles pratiques du journalisme digital. 
L’objectif de cette publication consiste à porter le regard par delà les outils et l'acquisition de techniques pour concentrer notre réflexion sur la culture digitale des journalistes et leurs méthodologies de travail. Pour se faire, il s’agit en premier lieu de comprendre les enjeux de la transformation digitale en cours dans le secteur des médias et d’identifier les phénomènes de néguentropie à l’œuvre dans les différents secteurs de l’industrie. 

Il s'agit également d'identifier les innovations méthodologiques, techniques, économiques, narratives et les mécanismes qui imposent un renouvellement des règles éthiques. La remise en question en profondeur de la place du public, du journaliste, de l’information et des médias dans nos sociétés. Enfin, il s’agit d'apporter les éléments de réflexion puis un cadre méthodologique concret pour mettre en pratique .
L’objectif de cette publication consiste à porter le regard par delà les outils et l'acquisition de techniques pour concentrer notre réflexion sur la culture digitale des journalistes et leurs méthodologies de travail. Pour se faire, il s’agit en premier lieu de comprendre les enjeux de la transformation digitale en cours dans le secteur des médias et d’identifier les phénomènes de néguentropie à l’œuvre dans les différents secteurs de l’industrie. 

Il s'agit également d'identifier les innovations méthodologiques, techniques, économiques, narratives et les mécanismes qui imposent un renouvellement des règles éthiques. La remise en question en profondeur de la place du public, du journaliste, de l’information et des médias dans nos sociétés. Enfin, il s’agit d'apporter les éléments de réflexion puis un cadre méthodologique concret pour mettre en pratique .

ORIGINES

La réflexion qui mène aujourd'hui à Journalism.design remonte à 2009.
La réflexion qui mène aujourd'hui à Journalism.design remonte à 2009.
Photojournaliste, correspondant aux États-Unis, je cherche de nouvelles façons de raconter les évènements que je couvre à l'aide de la photographie depuis près de 10 ans. Je découvre en 2009 un nouveau type de narration combinant différents types de médias dans une approche cohérente et complémentaire. Une narration adaptée à mon envie de marier un penchant fort pour les nouvelles technologies et le language visuel que porte la photographie : la narration transmédia.

La narration transmédia, puise ses fondements dans une approche multidisciplinaire et repose sur un certain nombre de méthodologies héritées à la fois de l'univers de la production audiovisuelle, de l'entrepreneuriat et des méthodes agiles en cours dans le milieu du développement web. Cette approche multi-disciplinaire me séduit immédiatement. J'y trouve les ressorts structurants qui manquent à la pratique du journalisme et y voit immédiatement les réponses aux problématiques qui agitent le monde du journalisme.

Ma réflexion sur la structuration méthodologique de la création à partir des méthodes agiles se poursuit en 2010. Pendant plusieurs mois, je dévore toute la littérature disponible sur la conception de projets transmédia, passant des manuels de production audiovisuelle, aux manuels de conception web en mode "agile".  À l'occasion de l'écriture de Moneocracy, je tente d’implementer certaines techniques et d'instiller quelques bonnes pratiques méthodologiques, je m'empare des outils, ma conviction se forge: le design et la narration sont fait pour marcher main dans la main.

En parallèle, au sein de Storycode Paris (dont j'apporte le concept en France et co-fonde le premier chapitre hors New York en 2013), je mets en place avec les autres bénévoles des techniques que nous affinons et qui s'appuient directement sur les méthodes agiles. L'objectif: aider les auteurs, à travers des "story hackathons", à concevoir  des franchises transmedia complètes. De la phase d'idéation proprement dite à la stratégie de diffusion de la franchise. Ces méthodes sont affinées de 2011 à 2015 et sont régulièrement éprouvées au cours de "story hackathons" mis en place avec notamment France Tv, Arte ou Radio France entres autres partenaires. Elles s'inspirent notamment du "Business canvas", des techniques d'UX design, des méthodes agiles et d'autres influences venues du monde des startups.

Début 2016, je crée Storydesign.fr dont la raison d'être est d'agréger les 6 ans d'expérience accumulées dans le domaine des nouvelles écritures. L’election de Donald Trump fin 2016 vient tout bouleverser. Je décide de réorienter les efforts de storydesign vers le journalisme en créant "Journalism.design".

Photojournaliste, correspondant aux États-Unis, je cherche de nouvelles façons de raconter les évènements que je couvre à l'aide de la photographie depuis près de 10 ans. Je découvre en 2009 un nouveau type de narration combinant différents types de médias dans une approche cohérente et complémentaire. Une narration adaptée à mon envie de marier un penchant fort pour les nouvelles technologies et le language visuel que porte la photographie : la narration transmédia.

La narration transmédia, puise ses fondements dans une approche multidisciplinaire et repose sur un certain nombre de méthodologies héritées à la fois de l'univers de la production audiovisuelle, de l'entrepreneuriat et des méthodes agiles en cours dans le milieu du développement web. Cette approche multi-disciplinaire me séduit immédiatement. J'y trouve les ressorts structurants qui manquent à la pratique du journalisme et y voit immédiatement les réponses aux problématiques qui agitent le monde du journalisme.

Ma réflexion sur la structuration méthodologique de la création à partir des méthodes agiles se poursuit en 2010. Pendant plusieurs mois, je dévore toute la littérature disponible sur la conception de projets transmédia, passant des manuels de production audiovisuelle, aux manuels de conception web en mode "agile".  À l'occasion de l'écriture de Moneocracy, je tente d’implementer certaines techniques et d'instiller quelques bonnes pratiques méthodologiques, je m'empare des outils, ma conviction se forge: le design et la narration sont fait pour marcher main dans la main.

En parallèle, au sein de Storycode Paris (dont j'apporte le concept en France et co-fonde le premier chapitre hors New York en 2013), je mets en place avec les autres bénévoles des techniques que nous affinons et qui s'appuient directement sur les méthodes agiles. L'objectif: aider les auteurs, à travers des "story hackathons", à concevoir  des franchises transmedia complètes. De la phase d'idéation proprement dite à la stratégie de diffusion de la franchise. Ces méthodes sont affinées de 2011 à 2015 et sont régulièrement éprouvées au cours de "story hackathons" mis en place avec notamment France Tv, Arte ou Radio France entres autres partenaires. Elles s'inspirent notamment du "Business canvas", des techniques d'UX design, des méthodes agiles et d'autres influences venues du monde des startups.

Début 2016, je crée Storydesign.fr dont la raison d'être est d'agréger les 6 ans d'expérience accumulées dans le domaine des nouvelles écritures. L’election de Donald Trump fin 2016 vient tout bouleverser. Je décide de réorienter les efforts de storydesign vers le journalisme en créant "Journalism.design".

L'auteur

Dix ans de photojournalisme et autant dans les nouveaux médias nourrissent ma carrière professionnelle. Amoureux de l'image photographique et animée, attaché à la narration et aux expériences fortes, je développe à travers mes collaborations une expertise multi-plateforme qui intègre les dimensions narratives, techniques et expérientielles nécessaires à la poursuite de l'engagement des audiences web.

Je rejoins les équipes en tant que stratège de contenu de médias numériques et je les aide à traduire leur projet éditorial, principalement sur le web, mais sans que le numérique soit une limite.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur geraldholubowi.czN'hésitez pas à me suivre sur les réseaux, j'y partage quotidiennement ma veille et mes productions personnelles.
Dix ans de photojournalisme et autant dans les nouveaux médias nourrissent ma carrière professionnelle. Amoureux de l'image photographique et animée, attaché à la narration et aux expériences fortes, je développe à travers mes collaborations une expertise multi-plateforme qui intègre les dimensions narratives, techniques et expérientielles nécessaires à la poursuite de l'engagement des audiences web.

Je rejoins les équipes en tant que stratège de contenu de médias numériques et je les aide à traduire leur projet éditorial, principalement sur le web, mais sans que le numérique soit une limite.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur geraldholubowi.cz. N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux, j'y partage quotidiennement ma veille et mes productions personnelles.